Premiers canyons

Cushat Creek – 15 février 2013

Equipe : Thomas, Anthony, Jérémie, Gilles, Sandy et Simon.
Thomas dans Cushat CreekTout commence par la traversée d’Haast River, deux cent cinquante mètres de large entrecoupé de bancs de galets avec un niveau d’eau variant entre dix centimètres et un mètre cinquante, le débit y est conséquent ! L’objectif est comme la veille de réussir à traverser en se mouillant « le moins haut » possible. La suite de la marche d’approche repérée la veille est idéale, végétation peu dense, pas de barres rocheuses. Deux heures après avoir quitter le van, nous sommes six « agacés » prêt à en découdre avec notre premier canyon néo-zélandais. Notre état d’esprit est un savant mélange d’excitation, d’impatience, de concentration et d’un soupçon d’appréhension. Comme promis le cadre est magnifique, rapidement le perforateur se met a chanter, le premier relais est posé : c’est parti…Plusieurs d’entre nous gouttent aux joies de la combinaison étanche et le verdict est unanime, c’est bon le canyon au sec !!!
Cushat Creek, dernière vasqueDeuxième cascade et première frayeur, en ouvrant un sac la poche contenant les amarrages et les forets nous échappe, Thomas la récupère du bout du pied en haut d’une cascade, ouf. Remis de nos émotions nous équipons (pas de jaloux : c’est chacun son tour) plusieurs cascades arrosées juste à point, avant de rejoindre le lit de la Haast rivière, mais en combinaison étanche c’est de la rigolade…De retour au camp une (enfin quelques) bière(s) et la journée est validée.

Oturaki Creek – 15 février  2013

Casacde, Oturaki CreekNous décidons d’explorer la zone située à proximité de Makarora. Alexis, Didier et Bruno roulent en direction de Wanaka, les kits dans le coffre. Nous entrapercevons une cascade sur la rive gauche, petit coup de frein pour ralentir la voiture et nous voila sur le bord de la route, décidés à explorer ce canyon. L’accès globalement est facile mais les sacs sont lourds ! Nous accédons à la rivière le plus haut possible, nous sommes gourmands.Didier enkite, Oturaki Creek Ce canyon s’appelle « Oturaki creek ». Bien caché, à l’abri des regards, il ne présente pas moins de 18 rappels, avec de l’eau bien sur ! Très joli, il nous a ravis à tous les trois ! Bruno a même récupéré des bois de Cerf, exposés actuellement au camping de Makarora !

 

Publicités

Une réflexion sur “Premiers canyons

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s