Des nouvelles de Gloomy

Bonne nouvelle : nous sommes de retour à Makarora, tous entier et sans blessés.
Depuis le dernier article, cinq jours d’explorations intenses se sont écoulés. L’ampleur, la beauté, la difficulté et l’engagement de ce canyon nous a permis de vivre des moments intenses. Nous nous sommes battus pour garder le moral au beau fixe tous les jours. La technicité des obstacles nous a imposé un rythme de progression très lent et de nombreux aller-retour. L’issue de ce projet est restée incertaine jusqu’au dernier jour. Allons nous réussir à descendre l’intégralité de ce canyon ? Partirons nous sans enchaîner le canyon? Laisserons nous malgré tout une trace dans ce parcours mythique  ? Le temps au beau fixe depuis le début de notre aventure restera t-il favorable ?

Retour au camp avancé (jour 3)

Camp gloomy
Equipe : Didier, Jérémie, Gilles, Alain et Simon.
Nous avons récupéré tout le matériel qui restait au camp de base : trois cents mètres de corde, tous les goujons, deux cents mètres de dyneema, tous les « accus » des perforateurs. Les sacs seront lourds mais c’est le prix à payer pour continuer l’assaut « armés jusqu’aux dents ». Le matériel ne suffira pas, nous devons aussi acheter de la nourriture en conséquence,avec les estomacs vides notre projet est voué à l’échec. Nos sacs « Résurgence » sont remplis à ras bord, mais la motivation est au rendez-vous, les copains nous attendent au camp avancé. Trois heures nous suffiront pour avaler les quinze kilomètres nous en séparant. Comme prévu nous sommes attendus, les questions fusent.
– « Combien de mètres de corde avez vous ramené ? »
– « Trois cents mètres. »
– « Qu’est ce qu’on mange ce soir ? »
– « Des saucisses, du riz et on a même ramené du vin. »
– « Combien de vues sur le blog ? »
– « 12 000, et on a imprimé les commentaires pour remonter le moral des troupes. »
– « Vous avez du répulsif contre les sandfly, elles nous mettent les nerfs à vifs ? »
– « Oui, trois tubes. »
De notre côté nous sommes impatient de connaître les avancées de l’équipe de terrain. Les nouvelles sont bonnes, c’est toujours aussi beau, engagé mais la progression est lente, difficile et très technique.

2ème assaut, waterfall « Black Hole » (jour 3)

Equipe de terrain : Anthone, Alexis, Bruno, Sandy, Tot
alexis se régalePendant que les autres sont partis faire un aller/retour de 30km pour ramener des vivres et du matos au camp avancé de Gloomy, nous allons faire un 2ème assaut à « Glouton Gorge » !
Anthone & Sandy nous équipent une ligne dans la forêt pour atteindre le fond du canyon. Après du « bartas » dans la jungle, nous entrons par une superbe descente « plein gaz » d’environ 30m et prenons pied dans la rivière… Tout le monde se met au travail, Anthone & Alexis équipent une cascade en aval qui est vraiment obscure (le futur Blackhole). Sandy & Tot attaquent la remontée en amont d’une cascade de 6m & Bruno filme les équipes en action !
Sandy et Tot les grimpeursSandy grimpe de 6m rapidement secondé par Tot… la vitesse de l’eau est impressionnante ! Au dessus, nous avons un visuel sur un obstacle qui sort des entrailles de la terre… Même pour nous qui sommes des spéléologues, c’est dantesque ! Nous n’hésitons pas à rallonger la main courante car si un jour nous arrivons par l’amont nous serons content de prendre pied en toute sécurité.
Anto équipe le Black HolePendant ce temps, Anthone équipe une « waterfall » incroyable où l’ambiance souterraine est au rendez-vous… il trouve une ligne en rive droite vraiment magnifique (hors crue !) ! Ensuite, un pendule de toute beauté lui permet de rejoindre le bas de la cascade qui sera surnommée « le skate » ! Nous jonctionnons avec l’assaut de la veille… l’idée est de réaliser la descente jusqu’en bas du canyon histoire de repérer la partie basse !
Tot remonte déséquiper l’accès depuis la forêt et nous nous rejoignons au camp avec bien sûr nos faux amis les sandfly… En fin d’aprés midi, nos vrais amis « les ravitailleurs » arrivent ! Ils nous donnent la potion magique contre ces pu—- de sandfly : « le Bushman »… Cette crème est vraiment efficace, l’ambiance au camp est enfin viable !
Ce soir, le moral des troupes est au beau fixe… nous avons de la nourriture à profusion et un peu de « Captain »!!!

Publicités

4 réflexions sur “Des nouvelles de Gloomy

  1. Hou la la ! de loin, ça fait un peu peur ! mais c’est fantastique !
    Nous aussi, on est bien content(e)s de vous revoir bientôt, en pleine forme et sans doute émerveillés par toutes ces belles aventures, physiques, humaines, sportives, géographiques, et apparemment « entomologiques » (ah ! ces petites bestioles !). Le courage ne vous manque pas en tout cas. Bises à Alexis. Un grand salut à tous.

  2. Enfin vous revoilà ! Heureux de vous savoir sortis de ce sacré Gloomy et impatients de savoir si vous avez pu le faire en entier ou si vous avez du renoncer. La suite donc à votre prochain récit. Les photos sont très impressionnantes. Bravo à tous, et… en particulier d’avoir résisté aux sandfly !

  3. Magnifiques paysages ! Les commentaires sur chacune de vos photos sont trés explicites et permettent à nous aussi d’être un peu dans l’action, pour un peu, on serait même quasi trempés !
    Félicitations et encouragements chaleureux à tout l’équipe pour ce corps à corps avec Gloomy.
    Alexis, tu auras bien mérité un peu de rab de « prune à Papa » !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s